Parcours Jeune

Portrait de Mégane accompagnée par la MLPV depuis 2010

Elle avait obtenu un Bac administratif l’année précédente et elle recherchait un BTS en contrat de professionnalisation en vente sans succès, notamment du fait de son absence de permis. Dans ce cadre, elle a pu bénéficier d'une aide financière du conseil départemental pour aller au bout de son permis.

Lever d'un frein : La mobilité

L’obtention du permis de conduire lui a permis de trouver ses premières expériences professionnelles, dans l’animation et comme hôtesse de caisse pendant cinq mois. Toujours active dans ses recherches d’emploi, Mégane était régulièrement aidée par la Mission Locale pour des aides financières liées à la subsistance ou à la mobilité, dans ses recherches d’emploi ou ses démarches administratives. Désespérant de trouver un emploi dans l’administratif, elle a envisagé de trouver une formation qualifiante dans un autre domaine tout en continuant à postuler sur des offres. La Mission Locale revoyait son CV et préparait Mégane avant chaque entretien. 

Une opportunité pour Mégane : L'Emploi d'Avenir

Résidant sur un quartier prioritaire de Vannes qui la rendait éligible à un Emploi d’Avenir, son conseiller l’a positionnée dès la fin 2012 sur des emplois dans le secteur administratif et en mai 2013 après quelques candidatures infructueuses, elle signait un Emploi d’Avenir avec une mairie de la seconde couronne de l’Agglomération de Vannes.  La distance avec son domicile a obligé à précipiter la mobilisation de différents dispositifs d’aides financières pour la garde d’enfant et la réparation de véhicule.

Retenue sur un CDD 3 ans en Emploi d'Avenir comme agent d’accueil en Mairie, elle a bénéficié assez rapidement de formations pour pouvoir être opérationnelle. Au total, 13 formations seront mobilisées par cette commune au cours de son Emploi d’Avenir.

Et aujourd'hui pour Mégane...

En cours de contrat, une de ses collègues en charge de l’urbanisme a quitté son poste et Mégane a été chargée de prendre sa place à l’urbanisme tout en continuant à pouvoir intervenir sur l’accueil du public. Son plan de formation a été ré-évalué vers une spécialisation en urbanisme et le potentiel dont elle a fait preuve a incité la commune à envisager rapidement à la garder à l’issue de ses 3 ans de contrat. Son plan de formation final a été fléché vers de la préparation aux concours administratifs qui lui ont permis d’intégrer la fonction publique territoriale et de rester dans cette commune à l’issue de son Emploi d’Avenir.